SFCB · 16 Septembre 2021 · Communiqué

Chaudières Biomasse : Le SFCB satisfait des chiffres du 1e semestre 2021

1 min de lecture
Partager cette info
Chaudières Biomasse : Le SFCB satisfait des chiffres du 1e semestre 2021

Le Syndicat Français des Chaudiéristes Biomasse présente le bilan de la filière pour le premier semestre de l’année 2021. Une tendance se dégage en ce début d’année : Les chaudiéristes biomasse sont peu touchés par les effets de la crise sanitaire sur leurs résultats. Globalement très positifs, les chiffres démontrent en effet une forte croissance du secteur.

Les chaudières bois continuent leur croissance et connaissent une augmentation de plus de 150% entre le premier semestre 2019, non touché par la crise COVID, et le premier semestre 2021 (+89% sur 2020). Une augmentation très soutenue qui continue de s’expliquer par le remplacement des chaudières au fioul encouragé par les pouvoirs publics dans le domestique comme dans le collectif.

Comme l’année dernière, le SFCB appelle à un renforcement des aides pour le remplacement des chaudières à bûches non performantes, par de nouveaux équipements plus économes et plus propres afin de réduire les émissions particulaires et les consommations de bois.

Pour leur part, les chaudières automatiques de moyenne à forte puissance connaissent, elles, encore les effets de la crise du covid-19. Souvent installées par des collectivités, des projets mis en attente durant la crise sanitaire peinent encore à se concrétiser.

Un deuxième semestre incertain mais une filière confiante            

La filière s’interroge sur le deuxième semestre 2021 qui est marqué par quelques incertitudes. En effet, les usines de production des chaudières doivent faire face à une demande croissante pour de nouveaux équipements et à des problèmes de disponibilités des matières premières et de composants électroniques. Les délais ont tendance à s’allonger, repoussant les projets pour 2022.

Cette situation augure une très belle année 2022 !