Myral · 13 Mai 2020 · Communiqué

La solution d’ITE Myral plébiscitée sur les chantiers C.O.B pour ses qualités esthétiques et sa facilité de pose

3 min de lecture
Partager cette info
La solution d’ITE Myral plébiscitée sur les chantiers C.O.B pour ses qualités esthétiques et sa facilité de pose

La solution d’ITE Myral a été choisie sur deux chantiers C.O.B (construction ossature bois) aux ambitions environnementales fortes : un immeuble bas carbone à Méricourt (62) et le Groupe Scolaire Simone Veil labellisé E3C1 à Argenteuil (95). Les deux maîtres d’ouvrage ont été accompagnés pas à pas par les équipes
(chargé d’affaires, bureau d’études, formation) de l’industriel pour un résultat final en parfaite adéquation avec leurs objectifs environnementaux et esthétiques. Alors que le matériau bois est en nette progression dans le bâtiment en France (+ 19.4 % PDM dans le collectif), la solution d’ITE Myral est parfaitement compatible avec ce type de projet tant sur le plan technique qu’esthétique grâce à un système de fixation unique. Cette compatibilité s’accompagne d’une grande facilité de mise en oeuvre permettant de respecter des délais ambitieux.

Le Groupe scolaire Simone Veil labellisé E3C1, Argenteuil (95)

L’architecte en charge du projet, Joël Mischke, souhaitait faire oublier l’image de l’ancien site industriel sur lequel le groupe scolaire est maintenant implanté. Au total, l’ensemble livré en septembre dernier est d’une surface de 5 833 m2 et s’inscrit dans une démarche environnementale très forte, qui s’est concrétisée par l’obtention du label E+C- avec un niveau E3C1.
Les choix des matériaux utilisés par l’architecte se sont tournés vers cet objectif, notamment avec le bois. Pour le revêtement de façade, Joël Mischke a trouvé dans la solution Myral un bardage compatible avec son projet, et qui puisse laisser libre court à sa créativité grâce à la large gamme de finitions proposées. « Pour la plus grande partie des bardages, j’ai donné la priorité au blanc, le zinc patina est utilisé en R+2 pour marquer quelques points singuliers comme le logement du gardien, et avec le poli miroir, j’ai obtenu un reflet du ciel très intéressant qui permet de casser l’effet de masse de l’ensemble… ». Chaque étage de l’édifice est paré de bardages aux finitions et coloris différents, offrant à l’ensemble un jeu de volumes intéressant. Si l’architecte a été convaincu par le rendu esthétique de la solution Myral, il a tout autant apprécié la facilité de mise en oeuvre du revêtement de façade, grâce à ses panneaux facilement manipulables. Ils ont permis de gagner du temps dans le déroulement du chantier et d’avoir le bâtiment prêt pour la rentrée 2019. La Société Normande Poulingue, spécialisée dans la conception et réalisation sur le marché de la construction bois, représentée sur site par Mr Baugard Antoine, a mis en oeuvre avec brio l’ensemble des façades. La facilité et la rapidité de mise en oeuvre ont permis à l’entreprise de réaliser les bardages en part propre en évitant la sous-traitance.

Un immeuble bas carbone pour répondre aux exigences du futur, Méricourt (62)

L’immeuble est un ensemble de 3 étages réalisé dans le cadre d’un éco quartier qui comprend 36 logements. Sur ces bâtiments, la solution Myral en pose bardage ventilé a été choisie pour une surface totale de 1 858 m2. Dans une logique d’aménagement innovant, le maire de Méricourt souhaitait une qualité de bâti qui réponde aux exigences du futur. Le cahier des charges visait à obtenir un bâtiment bas carbone à haute performance énergétique. Objectif atteint, puisque l’immeuble arrive aujourd’hui à une base RT 2012 - 20 %.
Martial Schillinger est le promoteur à l’origine du projet, accompagné par le Groupe Alsacien Mathis, spécialiste en construction bois en conception réalisation. Ils ont été séduits par la facilité de mise en oeuvre de la solution Myral grâce aux lames d’un seul tenant de 10.86 mètres sur toute la hauteur du bâtiment, et au système de fixation simple et non apparent. Le large choix de finitions a permis de donner du caractère à l’ensemble : « L’esthétisme plaisait à tout le monde. Ces revêtements métalliques changent un peu de ce que l’on a l’habitude de voir : il s’agit d’un vrai parti-pris esthétique ». Le choix s’est porté sur des panneaux aspect zinc et aspect or pour faire le contraste avec la rythmique bois autour de l’immeuble. Alors que les bâtiments en béton autour de l’immeuble sont parés d’un revêtement bois, cet immeuble, le seul avec une structure 100 % bois, est couvert d’un revêtement métallique, en faisant un bâtiment totémique de la ZAC. Le mariage entre les parements aspect or et aspect zinc confère une véritable signature architecturale à l’ensemble.

"Les élus et l’agence d’Architecture Houyez apprécient le niveau de qualité perçu. Et cela nous a conforté dans notre volonté d’inclure cette solution dans nos futurs programmes. Soit en 100 %, soit en mix avec d’autres produits." Martial Schillinger, promoteur construction bois à l’origine du projet de Méricourt