Myral · 28 Juin 2016 · Communiqué

Une solution d'isolation de façade exclusive pour supports amiantés !

2 min de lecture
Partager cette info
Une solution d'isolation de façade exclusive pour supports amiantés !

Très utilisée dans les années 1940 à 1960, puis interdite en 1997, l’amiante demeure omniprésente sur les chantiers de rénovation français. Face à ce constat, la société Myral a développé un concept exclusif d’isolation thermique sur façades amiantées pour les bâtiments collectifs et tertiaires et les logements individuels. À ce jour, il s’agit du seul système de vêture/vêtage du marché à répondre à cette problématique. Il constitue une réelle alternative économique et performante aux solutions existantes de types bardages. Cette solution a été testée et validée en conditions réelles sur un chantier à Coudekerque (59). L’engagement de Myral sur la question de l’amiante va au-delà d’une réponse technique, les équipes opérationnelles ont été formées pour accompagner les entreprises sur ce type de chantier.

Une solution de recouvrement pour une mise en oeuvre en sous-section 4

Dans le cadre de la rénovation de façades contenant de l’amiante, l’une des solutions souvent retenue par les maîtres d’ouvrages est le recouvrement des matières amian­tées, bien moins coûteux qu’un retrait total ou un encapsulage (travaux affiliés à la sous-section 3)*.

Myral s’est donc concentré sur une solution de recouvrement, correspondant parfai­tement à l’orientation de ses produits actuels (vêture/vêtage). Ces derniers présentent l’avantage de limiter les points de fixation nécessitant un percement (entraxe de 60 à 90 cm), et donc les temps d’intervention sur les matériaux amiantés (Cf. méthodologie de pose). Pour mener cette étape « sensible », le service R&D a développé une cloche d’aspiration adaptée au système de vêture/vêtage M32 et M62. Elle permet d’effectuer un percement dans le support amianté sans dispersion de poussières d’amiante.

Un chantier test en conditions réelles

Myral a organisé un chantier test à Coudekerque en avril 2016. En amont, le mode opératoire a été soumis à l’Inspection du travail et la Médecine du travail. Des mesures d’empoussièrement ont été réalisées sur place par un laboratoire spécia­lisé afin de s’assurer de l’efficacité de la solution d’aspiration, en particulier lors du percement, la seule étape « à risque » de la mise en oeuvre.

Le résultat est sans équivoque… Zéro fibre d’amiante retrouvée dans les différentes pompes positionnées sur les opérateurs et aux abords du chantier test ! La solution est donc apte à être dé­ployée sur les chantiers français.

Simplicité de mise en oeuvre, la force des produits Myral !

La société bourguignonne s’est toujours efforcée de proposer des solutions performantes et simples de mise en oeuvre... Dans le cadre d’un chantier amiante, les habitudes de travail évoluent, notamment au niveau du collage des panneaux de renfort, du percement des façades avec la cloche amiante et des mesures de protection. Cependant, le temps de mise en oeuvre reste plus bas vis-à-vis des solutions existantes sur le marché. D’un point de vue économique, la solution développée par Myral offre un gain d’environ 25 à 40 e/m² par rapport à un bardage, du fait de l’absence d’ossatures.