Fondation du BTP · 22 Novembre 2019 · Communiqué

La Fondation du BTP lance une nouvelle formation pour prévenir et lutter contre les addictions

6 min de lecture
Partager cette info
La Fondation du BTP lance une nouvelle formation pour prévenir et lutter contre les addictions

En novembre 2019, la Fondation du BTP lance DECLIC ADDICTIONS, une nouvelle formation destinée à lever le tabou sur les addictions à l’alcool et aux drogues, dans le cadre de sa mission de prévention des risques professionnels. Cette formation unique en France a été développée en collaboration et sous le marrainage de Laurence Cottet pour aider les entreprises du secteur du Bâtiment et des Travaux Publics à lutter contre ce fléau.

LES ADDICTIONS, UN ENJEU DE SANTÉ PUBLIQUE MAJEUR

La consommation de produits psychoactifs comme l’alcool, le cannabis, la cocaïne, l’ecstasy, les amphétamines, les produits hallucinogènes, certains médicaments, etc. comporte des risques. Qu’elle soit occasionnelle ou répétée jusqu’à être qualifiée d’addictive, elle impacte directement la santé et la sécurité des personnes. Et ce a fortiori dans les entreprises où les conséquences peuvent être lourdes, notamment sur les chantiers.

LE SECTEUR DU BTP EN PREMIÈRE LIGNE

Le BTP est l’un des trois secteurs les plus touchés par ces addictions, selon une étude de 2014 menée par l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES) face à une recrudescence des pratiques addictives et à la poly-consommation (mêlant alcool et drogue) sur les lieux de travail.

Parmi les dangers directs : la diminution de la vigilance, la modification des capacités de raisonnement, du champ de vision et de la perception des risques et, in fine, l’absentéisme et les accidents du travail.

Un fléau lourd de conséquences

10 à 20 % des accidents du travail sont liés l’alcool ou à la drogue (1)

Dans 40 à 45 % des accidents mortels survenus au cours de l’année d’étude, l’alcool est en cause (1)

10,2 % des salariés de la construction et 31 % des intérimaires du bâtiment fument du cannabis (2)

85 % des dirigeants d’entreprises affirment être préoccupés par les questions de toxicomanie et leurs impacts au travail (3)

  1. Source : Baromètre de l’INPES 2015
  2. Source : Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) en 2017
  3. Source : Enquête BVA - MILDECA/SIG 2014, Note d’analyse OFDT, 2015.

DÉCLIC ADDICTIONS : UNE NOUVELLE FORMATION UNIQUE EN FRANCE

Cette formation modulaire sans équivalent à ce jour en France a pour objectifs d’aider les dirigeants, managers, préventeurs et salariés des entreprises du BTP à lever le tabou, comprendre l’addiction, la cerner, en connaître les risques et surtout apprendre à (ré)agir et mobiliser les bons acteurs.

Les publics concernés par la formation sont alors larges et à toutes les échelles de l’entreprise :

1 module de formation DIRIGEANTS (1/2 journée)
-> afin qu’ils prennent conscience de la problématique et des solutions à mettre en œuvre.

1 module de formation PRÉVENTEURS (1 journée)  
-> pour qu'ils échangent aux côtés des salariés sur ce thème, mutualisent les bonnes pratiques et découvrent les moyens d'action à leur disposition.

1 module de formation SALARIÉS (1/2 journée)
-> pour les aider à considérer l'addiction comme une maladie, et acceptent qu'on les accompagne vers les soins.

L’ensemble de la Formation Déclic Addictions emploie une pédagogie active fondée sur l’expérience, des échanges, le partage de vécus, des exercices pratiques, des conseils et astuces et propose un accompagnement personnalisé après la formation.

Au programme :

  • les étapes qui mènent à l’addiction ;
  • les méthodes d’identification des addictions ;
  • les actions à mener ;
  • les manières de communiquer sur le sujet ;
  • le fonctionnement des personnes addict ;
  • les droits et devoirs de chacun dans l’entreprise ;
  • la prévention des addictions.

LA PRÉVENTION ET LA LUTTE CONTRE LES ADDICTIONS : AU COEUR DE LA MISSION DE LA FONDATION DU BTP

Tous concernés, tous engagés : c’est la conviction de la Fondation du BTP. C’est pourquoi elle s’est emparée il y a plusieurs années de la problématique des addictions, afin d’aider les entreprises dans l’accompagnement des salariés en difficulté avec l’alcool et les drogues.

En 2011, la création de PREMIERS COMBATS. Alertée par des chefs d’entreprises et des directeurs de centres de formation d’apprentis (CFA) confrontés à la consommation d’alcool et/ou de drogues de jeunes salariés ou apprentis, la Fondation a déployé un ensemble d’outils de prévention sur le site www.premierscombats.com. Un serious game, une web-série interactive et décalée, un auto-test et un jeu concours adaptés aux 18-22 ans servent de support à l'animation de formations interactives. La Fondation assure également la formation d’ « entraîneurs » à qui elle fournit le kit nécessaire pour que PREMIERS COMBATS soit le plus efficace possible. Tous les CFA de France peuvent en bénéficier pour sensibiliser leurs jeunes, grâce à la convention signée avec le CCCA-BTP.

Un début de succès : Une cinquantaine de centres de formation d'apprentis de France utilisent déjà ces outils. Le Groupe Eiffage déploie la démarche en région AURA et en Normandie.

En 2019, le lancement d’une formation dédiée aux adultes.  A l’origine de l’idée, les préventeurs du Groupe Eiffage en Normandie, encore trop souvent confrontés à des salariés en difficulté, soulignent et attirent l’attention de la Fondation sur le besoin des entreprises en matière de prévention des adultes.
Directement concernée, la Fondation développe une formation très concrète en collaboration avec Laurence Cottet : Déclic addictions.

Laurence Cottet, patiente experte en addictologie et marraine de DECLIC ADDICTIONS

Nous sommes à la fin des années 1990. Laurence Cottet est cadre supérieure (Directrice Qualité/Risques) dans un grand groupe du BTP.
Comme dans de nombreuses entreprises du secteur, les occasions sont nombreuses de boire de l’alcool dans son service.
A 35 ans, elle perd son mari et se réfugie dans l’alcool.
Elle perd également 10 années de sa vie, rongée par ce fléau.

Une énergie et une volonté hors du commun lui permettent de refaire surface et d’afficher fièrement aujourd’hui 10 ans d’abstinence et de combat quotidien.

Lanceuse d’alerte sur le sujet, elle s’est aussi formée en addictologie, a créé une association d’aide, délivre des conférences et anime des groupes de parole, faisant passer son message au grand public et plus particulièrement dans le monde de l’entreprise au travers de son histoire et son combat personnel.

Séduite et directement concernée par le projet de la Fondation du BTP, elle s’implique à nos côtés dans la création de notre formation Déclic Addictions et s’investit en tant que marraine et « grand témoin » pour son lancement lors de la réunion plénière de la Fondation, le 14 novembre 2019. 

LA FONDATION DU BTP

Présente en Rhône-Alpes et Saône-et-Loire depuis 2004, la Fondation est au service des hommes et des femmes du Bâtiment et des Travaux Publics de Rhône-Alpes et Saône-et-Loire.

Elle attribue des subventions pour des actions collectives, apporte un secours financier ponctuel en cas de difficulté et conçoit des opérations en direct, comme dans le cadre de cette formation.

Au cœur de ses actions, 3 grandes thématiques :

  • la solidarité entre les générations, et la promotion des métiers ;
  • la lutte contre l’exclusion ;
  • la prévention des risques professionnels.

C’est dans le cadre de cette 3ème mission que la Fondation a développé sa nouvelle formation.