LEC · 30 Novembre 2012 · Communiqué

LEC : mise en lumière d’un quartier «art déco» d’envergure internationale.

2 min de lecture
Partager cette info
LEC : mise en lumière d’un quartier «art déco» d’envergure internationale.

Fabricant de solutions d’éclairage à LEDs sur-mesure, LEC a conçu et fourni pour ce projet atypique et singulier plus de 235 barreaux et projecteurs. Chacun de ces équipements est adapté, en dimensions et effets lumineux, à la physionomie de chaque élément de façade.
Cette demande hors-normes illustre la souplesse avec laquelle les solutions lumineuses à LEDs, développées par LEC, peuvent répondre aux plus hautes exigences des concepteurs lumière. Ici, celles d’Isabelle Corten concepteur lumière de l’agence Radiance 35 (Liège) et de David Decellier, concepteur éclairage public chez ORES.


Discrétion et précision… pour (re)donner vie à l’architecture

Lors de la mise en lumière d’un bâtiment du patrimoine, des contraintes d’implantations drastiques sont imposées par la maîtrise d'ouvrage. La précision de l’éclairage, sur des façades habitées, se révèle essentielle pour le confort des occupants et le résultat esthétique.
La discrétion de l’implantation est aussi une donnée incontournable… de jour comme de nuit, les installations doivent disparaître aux yeux du public.
La réponse de LEC pour atteindre ce niveau d’exigence : une conception de solutions sur-mesure, en taille, puissance, angles d’éclairements, colorimétrie et peinture. Le choix de la technologie à LED répond aussi à ces objectifs, grâce à un encombrement minime, un faisceau précis et une importante durée de vie réduisant considérablement la maintenance.


Des barreaux à LEDs de 30 cm à 2 m pour les surfaces linéaires

Pour la mise en lumière des éléments linéaires (moulures, frises…), l’objectif était de réaliser un éclairage adapté au sujet, précis et uniforme. LEC a donc fabriqué des barreaux à LEDs de longueurs chaque fois différentes, comprises
entre 30 et 200 cm ! Pour améliorer la discrétion des installations, les câbles d’alimentation ont été intégrés directement dans les barreaux pour les rendre invisibles. De plus, chacun d’entre eux a été peint selon un RAL correspondant à la teinte de la façade.
Les LEDs de 5 mm, plus petites que celles dites «haute puissance», sont moins génératrices de chaleur. Elles permettent d’équiper les barreaux de 165 LEDs par mètre avec un encombrement réduit au minimum.


Des projecteurs à LEDs pour les détails de façade

Colonnes, moulures, sculptures… ces détails architecturaux, caractéristiques du style Art déco, sont très différents selon les édifices du quartier. La mise en lumière de ces éléments a donc été étudiée et conçue au cas par cas. Sur
les bases du cahier des charges du concepteur lumière, LEC a adapté les angles, les faisceaux et les colorimétries des projecteurs à LEDs… permettant ainsi une mise en lumière personnalisée et focalisée sur son sujet.


Une organisation souple et rigoureuse

La mise en oeuvre d’un projet comme celui-ci nécessite une organisation rigoureuse, de la conception jusqu’à l’installation des solutions lumineuses.
Outils informatiques, personnel qualifié et encadrement des processus de fabrication permettent à LEC d’intervenir sur des projets comme Namur, intégrant une multitude de références différentes.
Avant de quitter l’atelier, chaque luminaire et barreau est précâblé, testé et étiqueté en référence à son emplacement, simplifiant ainsi l’installation in-situ.